On tire les Rois au DVOF

Publié le 04/02/2020

Petite entorse au calendrier : tout le monde sait que l’Épiphanie se fête le 6 janvier mais afin de rassembler un plus grand nombre d’invités, le DVOF a choisi la date du 14 janvier 2020 pour tirer les rois. 

Profitant de cette belle occasion, Claude Delforge, Président du District, a adressé ses vœux aux commissaires.  

Quelle assemblée ! Une belle partie du foot amateur du Val-d’Oise, certains officiels du département et bien entendu les commissaires, ont répondu à l’invitation du Président Claude Delforge et de son Comité. Instant convivial et de partage avec tous les adhérents et bénévoles, cet événement permet de rassembler également toutes les générations de clubs et de renforcer les liens entre elles. 

A cette occasion, Claude Delforge a pris la parole afin de remercier une nouvelle fois tous les acteurs du foot amateur du département pour leur implication et d’affirmer la volonté du District de continuer à améliorer la vie des clubs et de les faire évoluer dans leur structuration. Le Président n’a pas manqué d’évoquer et de remercier nos partenaires financiers et institutionnels qui savent être des acteurs décisifs à des prises de décision. 

Cet instant avait également un autre parfum : celui de la fête, du moins celle à venir car 2020 est une année particulière puisque le District soufflera ses 40 bougies ! Le DVOF est une jeune association remplie de belles histoires dont les principaux acteurs et protagonistes sont les clubs, les bénévoles et tous ceux œuvrant au quotidien au sein du District. Sans trop le dévoiler, Claude Delforge promet que cet anniversaire sera fêté dignement ; alors attention surprise !

Étiquette et protocole touchant à sa fin, en guise de ponctuation, c’est une odeur de beurre frais, taquinant les narines de nos invités, qui rappelle que la galette, reine d’un soir, n’attend plus que son ou ses rois.  Pour mémoire, par sa forme ronde, la galette symbolise le soleil. Plus il y a de galettes, plus il fait beau… Autant vous avouer qu’en ce 14 janvier, même après 20 h, il ne manquait pas de lumière au District. 

Articles les plus lus dans cette catégorie