Formation défibrillateur

Publié le 30/05/2017

Installer un défibrillateur c’est bien, suivre une formation au défibrillateur en plus c’est mieux ! Les défibrillateurs peuvent désormais être utilisés par le grand public mais faut-il suivre une formation pour savoir s’en servir ? Les employés du District du Val-d’Oise peuvent aujourd’hui vous répondre car ils étaient tous sur le « pont » afin de manipuler et connaître le fonctionnement d’un défibrillateur. Sur chaque action terrain, Certification, Détection et autres événements, nos éducateurs emporteront un défibrillateur. Cette formation permet de ne pas perdre de temps lorsque chaque seconde compte pour sauver une vie.

Lundi matin, vous avez tous remarqué que les portes du District étaient fermées. Non pas que nous ne souhaitions pas vous recevoir mais cette matinée était consacrée à une sensibilisation pour tous les salariés du DVOF à la prise en charge de l’arrêt cardiaque et à l’utilisation du défibrillateur semi-automatique.

C’est sous l’égide de M. Pascal WILK que les employés du District ont suivi cette formation ô combien primordial, même si on ne souhaite jamais être en situation de l’appliquer. C’est avec toute sa verve que M. WILK nous a exposé les phases importantes du contenu de cette formation, sans nous quitter une seule fois des yeux et durant toute cette matinée, il a démontré et commenté minutieusement les gestes et les actions à prodiguer au cas où nous rencontrions ce genre de situation. Chaque employé du DVOF a pu avec un matériel de simulation (mannequin de formation) répéter maintes fois les gestes et actions essentiels qui sont les suivants : protection de la victime, alerte et appel aux secours, reconnaissance d’un arrêt cardiaque, PLS (Position Latérale de Sécurité) lorsque la victime est inconsciente et la réanimation cardio-pulmonaire associée à une défibrillation automatisée lorsque la victime est inconsciente et ne respire plus. 

Si tous ces vocables peuvent vous paraître anxiogènes, ils ne doivent pas pour autant nous faire oublier que ces gestes peuvent sauver des vies sur un terrain, sur des gradins ou en dehors de toutes zones sportives. Il est clairement établi que plus vite la victime est prise en charge, plus on augmente ses chances de survie.

Afin de tester vos connaissances, quel est le n° de téléphone* à composer pour alerter les secours ?

Je conclurai en m’adressant aux clubs : si réglementairement, aucune formation n’est obligatoire pour manipuler un défibrillateur, il est néanmoins recommandé qu’une information rapide de l’utilisation du matériel et des gestes de base de la réanimation cardio-pulmonaire soit proposée. Cette initiation est courte et délivre des messages simples.

Le District du Val-d’Oise de Football remercie M. Pascal WILK qui  a réussi à nous rendre cette formation très accessible. 

* Le 112

 

 

 

 

Articles les plus lus dans cette catégorie